9 questions pour vous fixer des objectifs (à vous rendre heureux)

Transformez votre quotidien et accédez au bonheur scientifiquement prouvé

9 questions pour vous fixer des objectifs (à vous rendre heureux)

objectifs

Attention cet article pourrait changer votre quotidien !!! Ne le lisez pas !!!

Les gens heureux sont ceux qui se fixent des objectifs !

N’ayez crainte, je ne suis pas devenu fou… Pour vous asséner d’entrée de jeu une affirmation aussi tonitruante, je ne me base pas que sur mon intuition… faut quand même pas déconner !

Pour tout vous dire, je m’appuie sur une étude tout ce qu’il y a de plus scientifique publiée en 2008 (1). Cette dernière, qui s’intéressait pour la faire léger, aux caractéristiques des gens heureux a suivi 3500 personnes sur 15 ans (pas mal, non ?).

Une des conclusions majeures de ce travail titanesque peut se formuler comme suit : les gens les plus heureux se réveillent chaque matin avec des objectifs clairement définis qui ont souvent trait à l’amour, l’amitié, et au fait d’aider les autres.

En outre, ces individus, non-content d’être plus heureux sont également ceux qui prennent le plus de risques, ceux qui abandonnent le moins facilement et ceux qui cherchent le moins des excuses pour ne pas atteindre leurs objectifs.

D’autres recherches, plus confidentielles comparées à la première (mais tout aussi valides), montrent, par exemple, que les personnes les plus optimistes sont celles qui poursuivent des objectifs clairs en accord avec leurs valeurs profondes… (petite parenthèse en passant… si vous souhaitez en savoir plus sur l’optimisme vous êtes libre de CLIQUEZ ICI. La parenthèse est close).

Enfin, d’autres travaux font apparaitre que le mécanisme fonctionne aussi dans l’autre sens et que de faire l’effort de se fixer des buts réalistes en accord avec ses valeurs constitue un moyen d’augmenter durablement et de manière optimale son bonheur (3).

Devant tous ces résultats, je me devais de vous présenter 9 questions qui vous permettront de formuler vos objectifs de façon à ce qu’ils vous fassent vraiment envie et, par conséquent, que vous soyez en mesure de les poursuivre avec une ténacité joyeuse…

C’est parti pour le questionnement… mais juste avant, un petit conseil, si je puis me le permettre : Prenez tout le temps dont vous avez besoin pour étayer au maximum vos réponses aux questions. Se fixer des objectifs en béton demande de prendre un peu de recul… Offrez vous ce cadeau !

9 questions pour vous sculpter des objectifs sur mesure

Question n°1 : Quels sont les objectifs que je poursuis actuellement et ceux que je veux poursuivre à l’avenir dans les différentes dimensions de ma vie ?

Vous l’aurez compris, cette première question vise principalement la réalisation d’un état des lieux de vos objectifs en cours et à venir.

Pour vous attelez à la tâche, je vous préconise de notez vos objectifs dans un tableau afin de les classer selon les différentes dimensions de votre vie. Par exemple :

 

Dimensions de ma vie

Objectifs que je me fixe

Vie familiale Passer du temps avec mes enfants

Voir plus mes petits-enfants.

Santé physique Faire du sport régulièrement

Ne plus manger gras

Pour vous inspirer, voici une petite liste comprenant quelques dimensions de vie possibles :

  • L’amour et vie conjugale
  • L’amitié
  • La  vie familiale
  • La santé physique
  • La santé psychologique
  • La gestion des émotions
  • La connaissance et l’éducation
  • Le sport et l’exercice physique
  • Les loisirs
  • La situation financière et la richesse
  • La carrière et la vie professionnelle
  • La gestion du temps
  • La confiance en soi
  • L’engagement communautaire, Le lieu et l’environnement de vie
  • La vie sexuelle
  • La spiritualité

Même si elle paraît longue, cette liste est loin d’être exhaustive… libre à vous de la compléter selon vos aspirations (et inspirations) personnelles.

Question n°2 : Quels sont les objectifs pour lesquels je souhaite vraiment m’engager ?

Pour cette deuxième question, il s’agit de sélectionner les objectifs qui sont pour vous essentiels. Pour ce faire, faîtes confiance à votre intuition car elle sait ce qui est bon pour vous.

Dans l’idéal retenez au maximum 4 à 5 objectifs importants. Vous savez ce que l’on dit quand on court plusieurs lièvres à la fois… (je ne sais même pas si cette expression a une suite, c’est malin)

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, voici d’autres façons de formuler l’interrogation :

  • Quels sont les objectifs qui m’intéressent le plus ?
  • Quels sont les objectifs qui me motivent le plus ?
  • Quels sont les objectifs qui m’apporteront le plus de satisfaction ?
  • Quels sont les objectifs dont je souhaite vraiment fêter la réalisation dans un an ?

Question n°3 : Comment pourrais-je formuler ces objectifs de manière à ce qu’ils expriment ce que je veux plutôt que ce que je ne veux plus ?

Une des premières erreurs commises dans la poursuite d’objectifs est d’adopter une stratégie de fuite plutôt que d’approche. Je m’explique, et pour ce faire, rien de tel qu’un exemple.

Si votre objectif est d’arrêter de manger gras… il s’agit typiquement d’une stratégie de fuite d’un comportement que vous ne voulez plus avoir. Votre but, à travers cette troisième question, est de le formuler d’une manière à ce qu’il exprime ce que vous recherchez en arrêtant de manger gras. Cela pourrait être : je veux manger plus sainement pour me sentir mieux physiquement… Après, à chacun de déterminer ce qui lui convient le mieux.

Bien entendu, si vos objectifs expriment déjà ce que vous voulez (et pas ce que vous ne voulez plus), pas besoin d’y toucher… Passez à la question suivante.

Question n°4 : Comment saurais-je que j’ai atteint mon objectif ?

Ici, il s’agit de vous créer, pour chacun de vos objectifs, une image la plus précise possible de ce à quoi ressemblera votre quotidien au moment où vous aurez atteint les résultats que vous escomptez.

Une technique pour y parvenir pourrait s’appeler “le souvenir du futur”.

Comment ça marche ? L’idée est de faire un petit voyage dans le futur et, une fois arrivé là-bas, d’observer précisément votre vie telle qu’elle se présente maintenant que votre objectif est atteint. Ensuite, revenez dans le présent avec toutes vos observations (par contre, n’oubliez pas de revenir, c’est important).

Quelques questions pour faciliter votre observation du futur :

  • Comment est mon environnement ? Qu’est ce que je vois ? Qu’est ce que j’entends ?
  • Comment est ce que je me comporte ?
  • Comment se comporte mon entourage ?
  • Qu’est ce que je ressens dans cet environnement ?

Efforcez-vous d’être le plus concret possible, de vous faire l’image la plus précise de votre réalité une fois que vous aurez atteint votre objectif.

Quel est l’intérêt, me direz-vous. Eh bien, ce qui motive la cerveau humain ce sont les images et plus elles sont précises plus il s’y accroche… Par conséquent, nourrissez-le en abondance d’images positives.

Question n°5 : En quoi cet objectif est-il important pour moi ?

De manière sous-jacente, cette question vous invite à réfléchir sur vos motivations profondes à poursuivre et atteindre un objectif.

L’idée est de s’assurer que l’objectif soient en accord avec vos valeurs et vos convictions et que vous ne le poursuivez pas pour faire plaisir à vos parents, à un enseignant ou à un proche, ou encore parce que c’est bien normal de faire comme ça…

Question n°6 : Qu’est ce qui pourrait me permettre d’atteindre cet objectif ?

Maintenant que vous êtes sûr de votre objectif et que vous voyez à quoi ressemblera votre vie quand vous l’aurez atteint, passez aux choses plus terre à terre. Je vous invite à vous poser 3 sous-questions :

  • Quelles sont les compétences, capacités, ressources dont je dispose pour atteindre mon objectif ?
  • Quelles sont les autres ressources dont je vais avoir besoin pour atteindre mon objectif ?
  • Comment vais-je les obtenir ?

Question n°7 : Qu’est ce qui pourrait m’empêcher d’atteindre cet objectif ?

Cette fois-ci, il s’agit d’identifier les freins potentiels à la réalisation de votre objectif.

Question n°8 : En combien de temps puis-je atteindre cet objectif ?

Répondez honnêtement. L’optique est de ne pas tomber des deux tendances :

  • La première consiste à se fixer des délais trop courts qui seraient intenables
  • La deuxième, à  l’inverse, consiste à se fixer par mesure de sécurité des délais éloignés au cours desquels vous avez toutes les chances de perdre de vue votre objectif…

Question n°9 : Quelle est, aujourd’hui, la 1ère action simple et inratable que je peux réaliser pour me rapprocher de l’atteinte de cet objectif ?

L’idée est d’y aller jalon par jalon. Les personnes qui échouent sont souvent celles qui se fixent des étapes de travail trop importantes et difficiles à réaliser. La conséquence directe est qu’au bout d’un moment elles se découragent par manque de retours positifs quant à leurs actions.

Pour atteindre un objectif, rien de tels que de petits succès successifs… cela boostera votre bien-être, votre optimisme et votre estime de soi.

Avant de conclure, un petit truc en bonus : fêtez vos succès successifs. Par exemple, vous faîtes du sport tous les jours pendant  15 jours : offrez-vous une séance de cinéma, un livre, un moment avec vos amis… En somme, n’importe quelle petite chose qui vous fais plaisir (Avouez qu’il y a pire comme exercice !!!).

Voilà, j’en arrive au terme de cet article. Un grand merci à vous de m’avoir lu.

Vous êtes libre de partager vos expérimentations dans les commentaires et de partager cet article autour de vous.

Biblio…

Traité de psychologie positive co-dirigé par Charles Martin-Krumm et Cyril Tarquinio (De Boeck)

(1) Headey, B. (2008). Life goals matter to happiness: A revision of set-point theory. Social indicators research, 86(2), 213-231.

(2) Sheldon, K. M., & Elliot, A. J. (1999). Goal striving, need satisfaction, and longitudinal well-being: the self-concordance model. Journal of personality and social psychology, 76(3), 482.

(3) Cheavens, J. S., Feldman, D. B., Gum, A., Michael, S. T., & Snyder, C. R. (2006). Hope therapy in a community sample: A pilot investigation. Social Indicators Research, 77(1), 61-78.

Partagez votre science :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​En complément des articles, offrez-vous gratuitement l'ebook "Les 5​ clés scientifiques du bonheur" et découvrez comment transformer votre quotidien et vous épanouir.