Dialogue entre vous et moi… et une surprise

Transformez votre quotidien et accédez au bonheur scientifiquement prouvé

Dialogue entre vous et moi… et une surprise

Dialogue entre vous et moi

Attention cet article pourrait ne pas changer votre quotidien !!! Lisez-le !!!

Avertissement complémentaire et de la plus haute importance

Les personnages et les situations du dialogue qui suit étant totalement fictifs, toute ressemblance avec des personnages ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que purement fortuite. Âme sensible, s’abstenir !

– Moi : Bonjour à toutes et à tous, j’espère que vous vous portez bien. En tous les cas, merci d’être présent au rendez-vous dominical du blog “des sciences pour changer de vie”.

– Vous : Mais de rien. Ton travail étant d’une telle qualité qu’il est plus que normal que nous soyons là, nous pouvons même te dire, sans exagérer, que cela confère au devoir…

– M : Arrêtez, je vous en prie, vous me flattez… mais bon… j’aime ça… alors continuez.

– V : Bon ! C’est pas tout ça les flatteries mais… de quoi vas-tu nous parler dans cet article ? L’impatience est à son comble. On attend du lourd ! Du très très lourd même !

– M : A vrai dire, pour être tout à fait franc, sans vouloir vous mentir, sans chercher à tourner autour du pot, sans y aller par 4 chemins… comment vous dire ça… en fait… je ne vais pas vraiment vous parler de sciences dans cet article…

– V : Ah bon ? Mais de quoi alors ? Rassures-nous, tu vas tout de même aborder une ou deux applications concrètes pour améliorez notre quotidien, n’est-ce pas ?

– M : Euh… Là encore, au risque de vous décevoir, vous ne trouverez pas non plus l’ombre d’un début d’application à vous mettre sous la dent cette semaine. J’en suis navré, sincèrement.

– V : Comment ça ? Rien du tout ! Le vide, le néant… c’est ça que tu nous propose !?

– M : Rien du tout de ce que vous attendiez, en effet…

– V : Alors quoi ça y est… c’est la déchéance, pépère nous cale dans les pattes ! A peine il a rédigé 3 ou 4 articles qu’il nous lâche. Et ton défi ? Tu le mets aux orties avec mémé, c’est ça ? Ah, il a belle allure ton blog !

– M : Je pressens comme une pointe de déception chez vous. Je me trompe ?

– V : Quel flair… Bravo l’artiste ! Ouais on est déçu et pas qu’un peu !  Tu veux qu’on t’dise, on est pas prêt d’y remettre nos souris dans ton blog… On commençait juste à y prendre goût et toi, tu brises notre confiance. Et tu sais ce que c’est, quand la confiance est brisée…

– M : Me permettez-vous quelques explications ?

– V : OK, vas-y, tente toujours… mais rapide… et… ça a plutôt intérêt à être de l’explication version carrée en béton surarmé ! Si tu vois ce que l’on veut dire !

– M : Je vais tâcher de faire au mieux… Alors voilà, s’il n’y a pas d’article cette semaine, tout du moins dans la forme que vous attendiez, c’est parce que je travaille depuis 15 jours à la création d’un guide complet sur un sujet qui me tenait à cœur…

– V : Un guide ? Qu’est ce que c’est que cette nouveauté ?

– M : En fait, il s’agit d’un document plus fourni, plus fouillé que mes articles traditionnels que je veux mettre à votre disposition en téléchargement.

Ce guide à pour titre : Les 5 dimensions à connaitre pour transformez votre quotidien. Il présente et explique comment utiliser différents paramètres qui vous permettront de disposer de plus d’énergie au quotidien et d’atteindre vos objectifs en ne vous appuyant pas seulement sur votre volonté.

– V : Ouais, ça peut éventuellement nous intéresser ton projet… Mais… il est où ce fameux guide si tu y travailles depuis 2 semaines. On peut le voir ? Comment fait-on pour le télécharger ?

– M : Bah, c’est là que ça coince sévère… J’avais prévu de vous le proposer ce dimanche, seulement… Je suis embourbé, depuis une semaine dans un problème technique modèle géant qui m’empêche de mettre ce dur labeur en ligne. Je peux vous dire que je me galère grave… C’est un poil frustrant… Mais bon voyons le bon côté de la chose, voilà une occasion d’entrainer ma patience…Par conséquent et pour vous livrer les choses comme elles le sont, c’est plus ou moins la panique pour la rédaction d’un article…

– V : Bon… ça va pour cette fois… ça semble tenir à peu près debout ton histoire. Mais dis-nous, quand selon toi, ce guide sera disponible que l’on puisse aller y jeter un œil ?

– M : Honnêtement, à l’instant où je vous parle, je n’en ai pas la moindre idée… Tout ce que j’espère c’est que tout cela va pouvoir se régler dans les plus brefs délais.

– V : Une dernière chose. Sans vouloir paraitre insistant : Qu’en est-il de tes articles ? Tu abandonnes l’affaire ou quoi ?

– M : Certainement pas, vous trouverez un nouvel article dès dimanche prochain à l’horaire habituel… c’est juré-craché.

– V : Ouh là, pas la peine d’aller aussi loin… ça devient pas très propre ton truc !

– M : Oui excusez-moi, vous avez raison, je m’emballe d’un coup… Pour vous le dire dans un langage plus chaste : c’est promis.

– V : Par contre, on te prévient, on t’a à l’œil… y’aura pas d’échappatoire dimanche prochain… Ce sera un article ou nous nous verrons dans l’obligation de prendre des mesures drastiques…

– M : Je savais que vous me comprendriez. Recevez, pour ça, toute ma gratitude.

– V : Allez file maintenant… et au boulot…

– M : J’y vais mais avant j’aurais quelques autres informations à vous adresser. Ca vous parait jouable ?

– V : Nous sommes tout ouïe…

– M : Je tenais sincèrement à vous adresser un énorme, astronomique, colossal, éléphantesque, mirobolant, monumental, titanesque…

– V : Oh là, il est en encore entrain de s’enflammer là, voilà qu’il nous récite le dictionnaire des synonymes maintenant…Viens en au fait, par pitié.

– M : Oui, désolé…. Je voulais simplement vous adresser un grand  merci puisque grâce à vous, ce blog connait un démarrage plus qu’honorable. Je peux vous le dire mes espérances sont largement dépassées… Voici quelques chiffres à l’appui. Par contre, je vous préviens je ne suis pas un pro des stats internet et encore moins de leur interprétation donc je vous livre là ce qui me marque le plus :

  • Sur le blog, 1200 pages vues pour environ 350 visiteurs uniques
  • Sur facebook, 94 abonnés et des articles qui touchent en moyenne 700 personnes.
  • Des articles partagés une 40aine de fois en moyenne (en cumulant facebook et le blog)

Et tout ça en à peine un mois… Je peux vous le dire, cela me donne plein de force et de motivation pour poursuivre mon parcours de blogueur débutant (et vaincre mes problèmes de technique). Encore MERCI pour cela.

Pour finir, je profites de mon temps de parole pour vous poser une petite dernière question. Si vous en êtes d’accord, cela va sans dire.

– V : Comme t’es sympa, c’est d’accord. Pose-nous ta question.

– M : Avez-vous des sujets, des thématiques que vous aimeriez que je traite ? Y-a-t-il des questions que vous vous posez sur lesquelles je pourrais vous apportez un éclairage quelconque ? En bref, votre avis m’intéresse…

Cette fois-ci, j’en ai terminé et je vous dis donc à Dimanche prochain pour, c’est juré (sans cracher) un article en bonne et dûe forme (et le guide, je croise les doigts)

– V : A dimanche… Alors…

– M : Allez, je ne peux pas décemment vous laisser partir comme ça. Je vais m’en vouloir toute la semaine prochaine… Puisque vous m’êtes extrêmement sympathiques et pour vous remercier de votre compréhension… maintenant que j’y pense, j’aurais bien une petite application de derrière le tas de bois à vous proposer… Cela vous siérait-il ?

– V : Envoie le bouzin !!!

– M : Super ! Vous souvenez-vous de mon article sur la gratitude ? Si vous ne l’avez pas lu ou si c’est plus très frais pour vous, pas de problème, cliquez ici pour un rafraichissement express.

Dans cet article, j’avais défini la gratitude comme : “le sentiment éprouvé par quelqu’un lorsqu’il affirme que quelque chose de positif lui est arrivé et qu’il reconnait, en plus, qu’une source extérieure est en grande partie responsable de ce bienfait.”

Et bien savez-vous qu’il est aussi possible de vous considérez, pour un temps bref je vous rassure, comme une source extérieure à vous-même… C’est pas génial ça !!!

–  V : Comme une source extérieure à nous-même… Ouais… va falloir décoder un peu là.

– M : OK, je vous explique la démarche. En espérant que cela soit éclairant… L’objectif est de vous donner à vous-même des signes de gratitude et de reconnaissance et ainsi augmenter votre confiance en vous. Vous êtes prêts ?

Le concept : Vous allez vous écrire une belle lettre et vous l’envoyer (inspiré des travaux de Couzon et Dorn)

Pour ce faire, prenez une feuille (un peu classe) et faîtes comme si vous écriviez à votre meilleur(e) ami(e) avec la volonté de lui accorder une attention particulière. En somme, vous vous adressez à votre meilleur(e) ami(e), ce-dernier(e) étant vous-même… (ça va ? pas trop de nœuds au cerveau ?)

La seule contrainte : Commencez votre courrier par la phrase “ Je veux te dire ce que j’aime, ce que j’apprécie chez toi”. Pour le reste vous avez carte blanche.

Surtout, prenez votre temps et exprimez tout ce que vous éprouvez par rapport à vous-même :

– Ce dont vous êtes fier dans votre parcours de vie

– Les apprentissages les plus précieux que vous avez acquis

– Vos qualités, vos forces de caractère

– Les valeurs essentielles pour vous

– Vos espoirs et les rêves que vous voulez réalisez ensemble

– Et tout ce qui vous fera ressentir de la gratitude et de la reconnaissance envers vous-même…

Quand vous avez tout écrit et que plus rien ne vient, glissez votre feuille dans une enveloppe timbrée à votre adresse et hop à la poste.

Lorsque vous la recevrez, prenez le temps de la lire comme si c’était pour la première fois et surtout comme si elle venait vraiment de votre meilleur(e) ami(e).

Gardez-là ensuite précieusement et relisez-la dans les petits moments de moins bien ou de passage à vide.

 

Voilà, j’en arrive au terme de cet article. Un grand merci à vous de m’avoir lu.

Vous êtes libre de partager vos expérimentations dans les commentaires et de partager cet article autour de vous.

Bonne transformation en compagnie des sciences

Pour aller voir le défi que je me suis lancé CLIQUEZ ICI

Vous voulez lire mon article sur le pouvoir de la nature CLIQUEZ ICI

Envie d’en savoir plus sur le perfectionnisme (en plus l’article contient maintenant une vidéo bonus) CLIQUEZ ICI

Biblio…

Couzon, E., Dorn, F. (2007). Les émotions : Développer son intelligence émotionnelle. ESF éditeur.

Partagez votre science :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 15
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​En complément des articles, offrez-vous gratuitement l'ebook "Les 5​ clés scientifiques du bonheur" et découvrez comment transformer votre quotidien et vous épanouir.