Travail, relation de couple, enfants : Vivez une vie épanouissante grâce à vos forces de caractère

Transformez votre quotidien et accédez au bonheur scientifiquement prouvé

Travail, relation de couple, enfants : Vivez une vie épanouissante grâce à vos forces de caractère

vie epanouissante forces de caractere

Attention cet article pourrait changer votre quotidien !!! Ne le lisez pas !!!

Bonjour à toutes et tous et merci de consulter cet article.

Découvrez vos forces de caractère

Dans l’article intitulé “Découvrez vos forces de caractère”, je vous ai présenté une manière d’identifier les fondements positifs de votre personnalité.

Ces trait positifs sont vos valeurs profondes qui, quand vous les nourrissez, vous conduisent à faire des choses bonnes pour vous, pour les autres et pour le monde d’une manière générale… Pas mal, non ?

Si vous n’avez pas lu cet article et passez le petit test qui s’y trouve, je ne peux vous dire qu’une seule chose :

“Allez-y immédiatement !!! Vous ne pouvez pas décemment vous privez d’une meilleure connaissance de vous-même.

Si je vous dis ça, c’est que je ne veux surtout pas que vous vous retrouviez à l’avenir dans l’impossibilité de vous regarder dans une glace sans regretter amèrement la chance qui vous était offerte.

Enfin, je ne veux en aucun cas vous forcer la main… mais bon… si le doute vous assaille  Cliquez ici pour en savoir plus sur vous.“

Merci de m’avoir écouté, je savais que vous étiez raisonnables.

Maintenant que vous êtes au clair sur vos forces de caractère, vous êtes libres de reprendre en toute sérénité la lecture de cet article. Excusez-moi pour ce petit énervement passager qui ne me caractérise pas habituellement.

Comme je suis magnanime, vous trouverez le répertoire des forces de caractère en cliquant sur le lien qui suit :  Répertoire_des_forces_de_caractère.

Transformez votre travail grâce à vos forces de caractère

Parmi les causes de mal-être au travail qui ressortent fréquemment des nombreuses enquêtes menées sur le sujet, on trouve de manière constante l’absence de sens et le manque d’épanouissement personnel.

Dans une optique opposée, des recherches scientifiques ont montrées que les personnes se sentant le plus épanouies dans leur travail avaient un point commun : elles utilisaient et exprimaient quotidiennement leurs forces de caractère.

Dès lors, il semble pertinent de penser qu’utiliser ses forces de caractère au travail rend ce dernier plus agréable et donne la possibilité de transformer des tâches parfois routinières ou une carrière qui piétine en vocation.

Avant de vous en dire plus sur la manière de donner plus de place à l’expression de vos forces dans votre vie professionnelle, laissez-moi revenir sur la notion d’ “orientation vers le travail”… Ne fuyez pas, je vous promets que cela n’est pas trop barbare…

En fait, les universitaires distinguent 3 manières que les personnes ont pour considérer leur travail. Ils les appellent des “orientations vers le travail”.

  1. Le travail vu comme un emploi : Ici, le travail est envisagé comme “alimentaire” et la personne qui l’occupe n’en attend qu’un avantage, celui de lui procurez un salaire à la fin de chaque mois. Dans cette orientation, le travail est simplement un moyen pour parvenir à une fin matérielle et si le salaire s’arrête ou diminue, la personne n’hésitera pas longtemps avant d’envisager de partir.
  2. Le travail vu comme une carrière : Comme dans l’orientation “emploi” le travail représente une source de revenu. Néanmoins, l’investissement personnel y est plus profond car ce qui est recherché tient également au statut social lié à l’emploi occupé. Ainsi, pour la personne, son image dans la société tient du prestige qu’elle accorde à son poste. Dans cette optique, les promotions apportent plus de prestige et de pouvoir et quand elles cessent le mal-être démarre et les personnes commencent à chercher ailleurs de la gratification et du sens.
  3. Le travail vu comme vocation : Dans cette situation, le travail est un engagement passionné. Il est réalisé essentiellement pour le plaisir qu’il procure. Les personnes qui ont une vocation estiment que leur travail contribue à l’intérêt supérieur et dans ce cas si les promotions et les salaires s’arrêtent, le travail se poursuit.

Même si à travers l’histoire on parle de vocation pour certains types de métiers comme les médecins, les juges, les scientifiques, les prêtres, les artistes… Tout emploi peut devenir une vocation (et inversement).

Par exemple, un médecin qui exerce son travail simplement pour les gains qu’il lui apporte n’a pas une vocation. Alors qu’un éboueur qui considère que son travail rend le monde plus propre et plus sain dispose d’une vocation.

Application : Allez vers la vocation

Librement inspiré des travaux de  Martin Seligman.

Que vous exerciez votre travail actuel comme un emploi ou une carrière, il est possible de le réajuster en faisant appel à vos forces de caractère.

Dès lors, si vous pouvez trouver des façons d’utiliser souvent vos forces personnelles au boulot et si vous estimez que votre travail contribue à l’intérêt général, vous tendrez vers une vocation. Vous serez de ce fait en mesure de transformer une charge parfois pesante en une source de gratification et d’épanouissement.

Bien entendu, le processus facilement décrit dans la phrase précédente nécessite lorsqu’on le met en pratique, en plus d’être au clair sur ses forces, de la créativité créativité et du temps.

Je vous propose, ci-dessous, quelques questions qui vous permettront d’engager les réflexions :

  • Quelles sont les forces de caractère que j’utilise aujourd’hui dans mon travail ?
  • A quels moments et sur quels types d’activités mes forces de caractère sont-elles exprimées ?
  • Qu’est-ce que je ressens dans ces moments et activités ?
  • Y-a-t-il des forces de caractère que je n’exprime pas aujourd’hui dans mon travail ?
  • Quels sont les moyens que je peux trouver qui me permettraient d’exprimer l’ensemble de mes forces plus souvent et plus fortement dans mon quotidien ?
  • Quel peut-être ma contribution au monde en utilisant mes forces plus souvent et plus fortement ?
  • Qu’est-ce que je gagne et que gagnes les autres si j’utilise mes forces de caractère au quotidien ?

Transformez votre relation de couple grâce à vos forces de caractère

Savez-vous que les personnes les plus heureuses sont celles qui sont en couple ?  C’est scientifique ! Le couple est même un moteur plus puissant que la satisfaction au travail, l’argent ou les liens amicaux lorsqu’il s’agit de générer le bonheur (1).

En fait, et malgré l’image parfois négative du couple qui est véhiculée dans notre société (le couple hôte de la liberté individuelle, le couple nécessite la réalisation permanente de compromis…), un lien étroit, affectueux, équitable, intime et durable avec une autre personne est LE meilleur prédicteur de l’épanouissement dans la vie.

Bien entendu pour que cela marche, il faut que le couple fonctionne selon des bases saines.

L’étude des couples qui génèrent du bonheur et de l’épanouissement montre  qu’ils laissent à chacun des partenaires la possibilité d’utiliser ses forces personnelles.

Pour vous permettre d’aller en ce sens, voici un petit exercice à réaliser à deux.

Application : Partagez vos forces de caractère

Librement inspiré des travaux de John Gottman et Nan Silver.

  • Notez les 3 forces de caractère qui, selon vous, caractérisent le mieux votre partenaire.
  • Pour chacune des 3 forces que vous avez choisies, notez un petit événement récent et admirable dans lequel il ou elle a exprimé cette force.
    • Par exemple, si vous avez identifié qu’une des forces de votre conjoint était l’humour. Vous pouvez relever que récemment, il ou elle vous a fait rire et de fait, vous a aidé à relativiser une situation difficile que vous viviez au travail.
  • Laissez votre partenaire lire ce que vous avez écrit et lisez ce qu’il ou elle a noté de son côté.
  • Posez-vous, ensemble, les questions suivantes :
    • Qu’est-ce que nous apprend cet exercice sur notre couple ?
    • Comment pouvons-nous au quotidien utilisez plus pleinement et plus fortement nos forces de caractère ?
    • Qu’est-ce que nous gagnons chacun et que gagne notre couple si nous utilisons nos forces de caractère au quotidien ?

Transformez l’éducation de vos enfants grâce aux forces de caractère

En tant que parents, il est important d’être conscient du fait que les émotions positives que vivent vos enfants favorisent leur développement.

Ce mécanisme n’est d’ailleurs pas spécifique à nos chers bambins puisqu’il est commun à tous les organismes sociaux d’une manière générale et ce, plus particulièrement au début de leur vie.

Ainsi, lorsqu’un jeune organisme (enfant, chiot, chaton…) éprouve des émotions positives, il est dans la possibilité d’élargir ses ressources et ses capacités par l’exploration et le jeu. A contrario, lorsque ce sont des émotions négatives qui le traverse, il se replie sur lui-même et se montre fuyant face à la nouveauté et à l’apprentissage (ce qui nous sommes bien d’accord à aussi une utilité… mais c’est une autre histoire que je vous raconte dans les 4 épisodes sur les émotions dont le 1er volet se trouve ICI)

Chez le jeune enfant, émotions positives et force de caractère entretiennent un cercle vertueux. En effet, d’un côté les émotions positives favorisent chez lui la découverte et l’apprentissage de ses forces personnelles et, d’un autre côté, lorsqu’il les utilise cela génère chez lui des émotions positives favorisant à leur tour l’apprentissage… La boucle royale vers l’épanouissement est bouclée.

Avant d’aborder une application sur les forces de caractère de vos enfants, il est utile de noter que l’apprentissage des forces de caractère se fait chez eux d’une manière similaire à celle du langage. Ainsi, chaque nouveau-né à la possibiliité d’apprendre n’importe quelle force. Il forge certaine d’entre elles et en laisse d’autres de côté en cherchant les domaines et les manières de se comporter qui lui apportent des louanges, de l’amour et de l’attention.

Application : Construisez les forces de caractère de vos enfants

Librement inspiré des travaux de Martin Seligman.

Pour les enfants à partir de 7/8 ans :

  • Demandez à votre enfant de remplir le questionnaire joint EN CLIQUANT ICI.
  • Laissez-le le remplir tranquillement de son côté, en privé, et demandez-lui de revenir vers vous lorsqu’il a terminé.
  • Identifiez de votre côté, les forces de caractère que vous avez remarqué chez lui.
  • Notez pour chacune des forces que vous avez perçues, un petit événement récent et admirable dans lequel il a exprimé cette force.
  • Sur la bases de vos réponses, échangez avec votre enfant dans l’optique de lui permettre de prendre pleinement conscience de ses forces de caractère.

Pous les enfants quel que soit leur âge :

  • Récompensez toutes les manifestations d’une des forces de caractère.
  • Permettez à votre enfant d’exprimer ses forces personnelles le plus souvent possible dans les activités familiales.
    • A titre d’illustration, si votre enfant se montre persévérant à l’école. Nommez cette force de caractère et félicitez-le. Dans les activités familiales, vous pouvez ainsi lui proposez des jeux où la persévérance est un atout. A votre imagination donc…

Voilà, j’en arrive au terme de cet article. Un grand merci à vous de m’avoir lu.

Vous êtes libres de partager cet article autour de vous sans aucune restriction.

Mes références et sources d’inspiration…

(1) Diener, E., & Seligman, M. E. (2002). Very happy people. Psychological science, 13(1), 81-84.

Martin-Krumm, C. (2011). Traité de psychologie positive. De Boeck.

Seligman, M. E. (2011). La fabrique du Bonheur: Vivre les bienfaits de la psychologie positive au quotidien. InterEditions.

Gottman, J. M., Silver, N., & Beaulieu, D. (2000). Les couples heureux ont leurs secrets: les sept lois de la réussite. JC Lattès.

Partagez votre science :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *